16 budget01

Un budget réfléchi & ambitieux malgré la crise

Dans un cadre financier contraint, notamment par la baisse des dotations de l’État, le maire d’Aurillac proposera à son Conseil Municipal, mardi 19 avril prochain, d’adopter un budget 2016 placé sous le signe d’une gestion rigoureuse et de choix politiques assumés.

16 budget02Lors du conseil municipal du 3 mars 2016, le rapport sur les orientations budgétaires a fixé les axes politiques qui ont prévalu à la construction du budget primitif 2016 de la commune (voir Aurillac Infos n°137, mars 2016). Ainsi, la recherche de la sobriété et de l’efficience dans le fonctionnement de la collectivité, indispensable pour dégager des marges de manœuvre suffisantes au maintien d’une enveloppe d’équipement conséquente et nécessaire au développement de la cité, a été étudiée avec la volonté de garantir un service public de qualité… sans recours au levier fiscal ou à l’endettement.

1 / Fin 2017, la Ville d’Aurillac aura participé au redressement des comptes de la Nation à hauteur de 5,5 millions d’€.



Questions à Pierre Mathonier, maire d’Aurillac

16 budget maire

Quelle est la situation financière de la collectivité ?

Depuis 2001, grâce aux efforts de gestion conséquents menés par les différentes équipes municipales, la santé financière de la Ville d’Aurillac est satisfaisante. Aussi, nous avons pu aborder en 2014 cette mandature avec détermination et sans handicap particulier. Malgré tout, au regard de la contribution solidaire de la commune au redressement des comptes de la Nation, la Municipalité d’Aurillac a dû et devra prendre des mesures inédites pour conjuguer pérennité des équilibres budgétaires et politique d’aménagement ambitieuse.

Quel est l’impact de la baisse des dotations pour la ville ?

Même si la participation des collectivités locales au redressement des comptes publics est une nécessité, elle impacte fortement leurs budgets. Pour la Ville d’Aurillac, cela représentera en 2017 une perte de recettes cumulée supérieure à 5 millions d’euros. Dans ce contexte, la commune dispose de peu de marges de manœuvre pour agir sur le dynamisme des recettes de fonctionnement. Aussi, des efforts structurels ont été entrepris sur les dépenses d’exploitation. Il est essentiel que les décisions prises soient judicieuses et assumées. Elles sont la seule condition pour préserver une capacité à investir satisfaisante et ainsi permettre à la Municipalité d’Aurillac de tenir les engagements pris devant les Aurillacois, lors des élections municipales de 2014.

Dans ces conditions, comment élaborer un budget pour la ville qui reste ambitieux malgré tout ?

Il faut pour cela poser des postulats auxquels il est impératif de se conformer : ne pas augmenter la pression fiscale pour préserver le pouvoir d’achat des Aurillacois, poursuivre le désendettement de la commune, maintenir une enveloppe conséquente d’équipement pour soutenir l’économie locale et garantir un service public de qualité. Dans ces conditions, équilibrer un budget peut s’apparenter à résoudre la quadrature du cercle. Pour autant, ces quatre postulats sont tenables à travers une gestion extrêmement rigoureuse des deniers publics fondée essentiellement sur la réduction des charges de fonctionnement. 
Nous avons également fait le choix de nous engager dans une démarche d’optimisation budgétaire pluri-annuelle, tant en fonctionnement qu’en investissement. Le contexte budgétaire actuel nous impose de faire preuve d’exigence mais aussi d’imagination et de courage pour trouver la politique la plus appropriée pour répondre aux attentes légitimes des Aurillacois. 
Pour 2016, la Ville d’Aurillac espère investir plus de 8 millions d’euros, soit une somme supérieure à celle de l’année précédente.

16 budget04

16 budget04