ateliers ecriture musees

Les musées d'Aurillac proposent des ateliers d'écriture bimensuels animés par l'auteure et comédienne Isabelle Peuchlestrade.

Encore quelques places disponibles !!!

Du 1er octobre 2017 au 6 mai 2018, quinze ateliers auront lieu alternativement les premiers dimanches du mois, dans les musées, de 10 heures à 12 heures, et certains mercredis, au café Le France, de 19 heures à 21 heures.

Les collections permanentes des musées deviennent le théâtre d'improvisations littéraires où se donnent rendez-vous humour, poésie et contemplation pour des moments uniques de création dans un esprit de convivialité.

Inscriptions jusqu'au 29 septembre au 04 71 45 46 10 (du mardi au vendredi, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures) ou par mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ateliers ecriture cal

 

Isabelle Peuchlestrade, auteur, comédienne, directrice artistique de la Cie de l'Intime.

De 1991 à 2000, elle est comédienne et marionnettiste à Paris. Elle travaille notamment avec Hélène Cinque (théâtre de l’Instant), Jean‐Pierre Arnaud (ensemble Carpe Diem) et intègre l'équipe du Théâtre du Soleil.

En 1999, elle s'installe à Montpellier et collabore avec Jocelyne Carmichaël (Cie Théâtr’Elles), Charles Lee, Ismaël (théâtre du Nouveau Monde), puis dans la région de Valence avec Jacques Coutureau (Cie Les Oiseaux de Passage) et près de Grenoble avec Charles Tordjmann (Cie La Patience).

En 2005, elle élabore un projet d'écriture avec «Parcours Intime» dont le premier texte est proposé au théâtre d’Aurillac avec une création en 2007.

En 2006, elle crée La Compagnie de l’Intime et s'installe dans le Cantal.

En 2008, elle écrit «Hélène, Patrick, Parcours Intime» mis en scène en 2009 au théâtre d’Aurillac avec Eddie Chignara et Julie Binot.

De 2009 à 2012, elle crée «Jusqu’à ce que les auteurs vivants nous rassemblent».

En 2012, elle écrit «En corps (dé)liés» (éditions EDILIVRE) mis en scène en 2016 au théâtre d’Aurillac avec Francesca Bonato, danseuse, sous la direction du chorégraphe Pedro Pauwels.