Attention les chenilles processionnaires sont de retour sur Helitas

Depuis quelques années, la ville d’Aurillac doit faire face aux nuisances provoquées par les chenilles processionnaires du pin. Elle entend poursuivre les actions engagées contre ce phénomène qui défolie et affaiblit les arbres et provoque des réactions allergiques violentes chez l'homme.

chenilles processionnaires

Les mystérieux cocons blancs dans les arbres est le signe de la présence de chenilles processionnaires. Il s'agit de leurs nids installés le plus souvent dans les pins ou les chênes.
La chenille processionnaire est un organisme nuisible qui affaiblit les arbres et constitue un risque sanitaire.
En effet, elle possède des poils urticants microscopiques en forme d'harpon, qui provoquent chez l'homme et chez l'animal domestique (chien et chat) des réactions cutanées importantes sous forme de boutons, de démangeaisons, de lésions oculaires et respiratoires. Sur ces animaux, les cas de nécrose de la langue sont fréquents. En cas de réaction allergique, une consultation médicale s'impose.
Ces larves de papillons de nuit sont facilement repérables à leurs nids (eux aussi urticants), mais aussi au fait qu'elles se déplacent en procession. Même s'il n'existe aucun moyen de s'en débarrasser définitivement, la ville d'Aurillac souhaite intervenir aux différents stades de leur cycle de vie à travers des actions pérennes.

En 2015 et 2016, une campagne de communication avait été réalisée pour sensibiliser la population aux risques liés à ces chenilles, notamment au moment de la descente des arbres.
Par ailleurs, la commune a installé dans les arbres des pièges à phéromones, qui, au moment de la reproduction, permettent la capture des papillons mâles.
Ensuite, afin de traiter le problème sur le long terme, le service des espaces verts pose régulièrement des nichoirs pour les mésanges, prédateurs de ces chenilles. Cet oiseau chasse la première forme larvaire mais aussi la chenille au printemps lors de la procession.
Enfin, la pose d'écopièges a été étendue aux différents quartiers où cette chenille a été repérée.
En cas de présence de chenilles processionnaires, la vigilance est donc de mise. Il convient d'éviter tout contact avec ces nuisibles, leur nid et les zones potentiellement infestées.

 

Photos :

1 / Les nids des chenilles processionnaires sont installés le plus souvent dans les pins et les chênes
2 / Les chenilles processionnaires possèdent des poils urticants microscopiques provoquant des réactions cutanées